Je n'ai pas de prestations AI et je cherche un emploi !

RA AI JEAN PATRICK
Face à la problématique des jeunes adultes en difficulté (JAD) sur le marché de l’emploi, un partenariat entre le département de la santé et de l’action sociale (DSAS) et l’office de l’assurance-invalidité utilise les ressources de l’assurance-invalidité pour placer ces personnes en entreprise.

Raison d’être de ce partenariat

JAD regroupe des personnes entre 18 et 25 ans au bénéfice de l’aide sociale vaudoise.
Notre stratégie de placement comprend des partenariats avec des institutions proposant des mesures d’insertion sociale et des démarches individualisées pour trouver une formation et/ou un emploi en entreprise.

Fonctionnement

Une rencontre entre le jeune, le référent social et le conseiller de l'office de l'assurance-invalidité est organisée. Ensuite, un contrat d’objectifs est signé par le jeune et le coordinateur qui l’accompagne dans ses recherches d’emploi. Ils investiguent le tissu économique régional, dans le but de convaincre  un employeur de signer un contrat de formation ou de travail.
Ces jeunes ne doivent pas être assimilés aux assurés de l’assurance-invalidité. Ils ne déposent pas de demande AI et n’ont a priori aucun problème de santé.  

Demandeurs d'emploi et bénéficiaires de l'aide sociale

RA AI MARC

 

 

Difficultés à trouver un emploi ?

Problèmes de santé ?

Recours à l’aide sociale ?

La plateforme CII (collaboration interinstitutionnelle) peut vous venir en aide.

 

 

 

Comment identifie-t-on les situations ?

Les personnes ayant des difficultés d'insertion socioprofessionnelle et des problèmes de santé sont signalées par l'office régional de placement (ORP), par l’office AI ou par le centre social régional (CSR) à la plateforme CII qui regroupe des spécialistes des trois instances, met en place un bilan et procède à une évaluation de la capacité de travail et de réadaptation.

Comment se déroule la prise en charge ?

Un plan de réinsertion est signé par l’ensemble des partenaires. La personne s’engage à suivre les mesures qui utilisent les ressources conjointes des  trois systèmes et l’une des institutions se voit confier la mission de réinsertion.

Envie d’en savoir plus ?
Contactez-nous !