COVID-19, garder le lien avec l’Office AI et comment respecter les directives de sécurité ? Ouvrez la zone pour plus d’infos

Conformément aux directives du Conseil fédéral, notre office continue à favoriser le télétravail. Afin de garantir pour chacun une protection optimale, nous vous invitons à privilégier le contact par téléphone au 021 925 24 24 ou par le biais de notre formulaire de contact.

Nous mettons tout en œuvre pour répondre à vos appels et nous vous remercions par avance de votre compréhension.

03.11.09

03.11.2009

La SUVA peut prendre en charge des mesures de réadaptation lorsque l'AI, pour des raisons légales, n'intervient pas.

Lorsqu'une personne invalide peut théoriquement retrouver un emploi dans une activité adaptée non qualifiée et que le préjudice économique (différence entre l'activité habituelle et l'activité adaptée) n'excède pas 20%, l'AI n'intervient en principe pas pour des mesures de réadaptation. Certes, des mesures d'aide au placement peuvent être mises en place, mais bien souvent, ce n'est pas suffisant pour faire le lien avec le monde du travail lorsqu'il s'agit de personnes qui ont en général de faibles capacités d'adaptation.

Depuis cette année, la SUVA peut combler cette lacune:
M. Max Marendaz, responsable de prestations à la SUVA à Genève nous a dit intervenir pour des personnes motivées lorsqu'il est possible de favoriser une intégration en entreprise par une mesure de formation concrète. On peut ainsi permettre à un manoeuvre du bâtiment de trouver un poste de magasinier au prix d'une formation sur le tas d'une durée de 6 mois assortie d'un cours d'informatique lui permettant de maîtriser le programme de gestion de stock de l'entreprise. Dans ce cas, la SUVA poursuit le versement de l'indemnité journalière LAA durant toute la durée de la formation et prend en charge le cours d'informatique.

Ce système a été d'abord testé dans plusieurs cantons de Suisse centrale et est appliqué maintenant également dans tous les cantons de Suisse latine.