COVID-19, garder le lien avec l’Office AI et comment respecter les directives de sécurité ? Ouvrez la zone pour plus d’infos.

Conformément aux directives du Conseil fédéral, notre office continue à favoriser le télétravail. Afin de garantir pour chacun une protection optimale, nous vous invitons à privilégier le contact par téléphone au 021 925 24 24 ou par le biais de notre formulaire de contact.

Nous mettons tout en œuvre pour répondre à vos appels et nous vous remercions par avance de votre compréhension.

26.05.09

30.07.2009
Un prix pour dire merci aux entreprises qui engagent des bénéficiaires de l’AI

Article paru dans le 24 heures le mercredi 27 mai 2009

SOCIAL - Le Prix de l’intégration professionnelle gratifie les entreprises vaudoises qui osent la réinsertion des personnes en situation de handicap. Cette année, une société basée à Préverenges a décroché la récompense.

Un prix pour dire merci. Merci aux entreprises vaudoises qui ont choisi, d’une manière ou d’une autre, de donner un coup de main à une personne en situation de handicap, physique ou psychique.

Et pour la 2e édition de ce Prix de l’intégration professionnelle, dont la cérémonie s’est déroulée hier au Casino de Montbenon, c’est une société basée à Préverenges, Dynatec SA, qui a décroché la palme. «Une entreprise qui collabore avec l’AI depuis longtemps, et qui a donné sa chance à beaucoup de personnes défavorisées sur le marché du travail, dont pas mal de jeunes», se réjouit Dominique Dorthe, chef de la communication de l’Office de l’assurance invalidité du canton de Vaud.

Deux autres institutions ont simultanément été récompensées par le prix, organisé par l’AI et les Institutions sociales suisses pour les personnes handicapées (INSOS-FAH). La garderie Zig Zag Zoug, à Lausanne, a ainsi reçu le Prix coup de cœur du Jury, pour avoir engagé à 50% un adulte trisomique, et la société payernoise Fermenta, active dans la culture du tabac, a décroché le Prix du développement durable, pour avoir notamment embauché une personne à mobilité réduite, en place depuis maintenant trente-huit ans.

Des prix pour récompenser ces entreprises «qui osent se mouiller», mais aussi, évidemment, pour démontrer aux autres qu’engager une personne en situation de handicap peut se révéler valorisant.